Les Sirènes, Léon Belly

Peint par Léon Belly pour le Salon de 1867, le tableau Les Sirènes fut acheté par l’empereur Napoléon III et offert à la ville de Saint-Omer. Il fut d’abord exposé dans la Galerie des tableaux de la Mairie puis dans l’escalier d’honneur de la bibliothèque avant de rejoindre le musée Sandelin. Les Sirènes est l’œuvre la plus imposante des collections, dominant toujours l’escalier d’honneur de ses 3,63 mètres de hauteur.

Illustrant le chant XII de l’Odyssée d’Homère, l’œuvre représente, au sein d’une composition monumentale, Ulysse arrivant devant l’archipel des Sirènes. Souhaitant entendre le chant envoûtant de ces créatures, il s’est attaché au mât de son navire après avoir bouché les oreilles de ses compagnons avec de la cire.

Peinture d’Histoire emprunte d’un certain académisme, cette œuvre monumentale témoigne également, notamment au travers des figures des matelots, de l’art de Léon Belly, né à Saint-Omer en 1827 et considéré comme l’un des grands peintres orientalistes du milieu du 19e siècle. Cet « Orient » que le peintre découvrit lors d’une mission scientifique au Machrek qu’il suivit en 1856.