Parcours

Céramiques

Porcelaines, faïences, collections japonaises… voyagez entre l’Europe et l’Asie !

Une sélection de sept cent cinquante pièces de céramiques du 17e au 19e siècle offre aux visiteurs un voyage entre l’Orient et l’Occident, qui permet de découvrir l’histoire des influences entre la faïence et la porcelaine, ainsi que l’évolution des différentes techniques employées, des couleurs et des décors.

Après la salle consacrée aux faïences anciennes en Espagne (Valence) et en Italie (majolique), deux petits salons proposent d’étudier le rôle fondamental des porcelaines chinoises et japonaises dans l’évolution des productions européennes, qui cherchèrent à imiter la pureté du blanc de la porcelaine et la profondeur ou l’aspect vaporeux des bleus chinois. Les trois grands salons suivant illustrent l’éloignement grandissant des productions européennes bleu et blanc par rapport au modèle chinois, jusqu’aux productions virtuoses de la fin du rocaille, à Saint-Omer notamment. La maîtrise de la porcelaine qui se diffuse au 18e siècle et ses rapports à la faïence sont également abordés.

Dans la continuité, se trouve une salle dédiée aux pipes en terre cuite de Saint-Omer datant du 19e siècle, chères au cœur des Audomarois et derniers témoins de l’industrie pipière à Saint-Omer.

Les incontournables