Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Week-end : Femmes artistes !

8 mars, 17:00 - 10 mars, 18:00

Gratuit

Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, nous vous proposons un « Week-end : Femmes artistes ! » événement en hommage à Ernesta Robert-Mérignac, une artiste audomaroise née au 19e siècle dont les oeuvres sortiront des réserves et intégreront le parcours de visite Histoire et trésors de l’Audomarois du musée Sandelin.

Résumé du week-end :

  • – Vendredi 8 mars, 17h (1h) : VISITE GUIDEE : Ernesta Robert-Mérignac
  • – Samedi 9 et dimanche 10 mars, 11h, 15h, 16h et 17h (20 min.) : VISITES FLASH : Ernesta Robert-Mérignac
  • – Samedi 9 et dimanche 10 mars, 14-17h : EXPO-VENTE D’ŒUVRES DE FEMMES ARTISTES CONTEMPORAINES
  • – Samedi 9 mars, 15h (2h) : RENCONTRES : 15h : L’enseignement des femmes artistes… un droit chèrement acquis, par Catherine Gonnard & 16h : Entre folklore et fleuret : l’œuvre médaillistique d’Ernesta Robert-Mérignac (1849-1933), par Katia Schaal
  • – Dimanche 10 mars, 15h30 (2h) : BALADE MUSICALE : Représenter la femme

Vendredi 8 mars, 17h (1h)
VISITE GUIDEE : Ernesta Robert-Mérignac

A l’occasion de la Journée Internationale des droits des femmes, le musée Sandelin vous propose de découvrir l’artiste Ernesta Robert-Mérignac. Cette médailleuse native de Saint-Omer s’est illustrée par une série sur les coiffes régionales et des représentations d’escrime, notamment pour les JO de Paris 1924. Bien que représentée dans la plupart des collections internationales, elle n’avait jusqu’alors aucun espace dédié dans le parcours du musée, contrairement aux autres artistes audomarois de l’époque. Ce manque sera à présent réparé lors de la présentation de ses œuvres, dans le cadre d’un week-end événement consacré aux femmes artistes.

GRATUIT – Dès 12 ans – Sur réservation auprès du musée Sandelin : billetterie en ligne ou service accueil du musée

Samedi 9 et dimanche 10 mars, 11h, 15h, 16h et 17h (20 min.)
VISITES FLASH : Ernesta Robert-Mérignac

A l’occasion de la Journée Internationale des droits des femmes, le musée Sandelin vous propose de découvrir l’artiste Ernesta Robert-Mérignac. Cette médailleuse native de Saint-Omer s’est illustrée par une série sur les coiffes régionales et des représentations d’escrime, notamment pour les JO de Paris 1924. Bien que représentée dans la plupart des collections internationales, elle n’avait jusqu’alors aucun espace dédié dans le parcours du musée, contrairement aux autres artistes audomarois de l’époque. Ce manque sera à présent réparé lors de la présentation de ses œuvres, dans le cadre d’un week-end événement consacré aux femmes artistes.

GRATUIT – Dès 12 ans – Sur réservation auprès du musée Sandelin : billetterie en ligne ou service accueil du musée

Samedi 9 et dimanche 10 mars, 14-17h
EXPO-VENTE D’ŒUVRES DE FEMMES ARTISTES CONTEMPORAINES

L’association l’Art Hybride s’expose le temps d’un week-end au musée Sandelin, afin de mettre en avant les créations des artistes contemporaines du territoire. Venez rencontrer Alice Alice, BellisPerennis, Lucie Boulanger, Christine Brioul, Carole Darcy ou encore Chantal Gottiniaux. Admirez leur travail dans des domaines artistiques très divers tels que le dessin, la céramique, la sculpture, la peinture, la photographie ou encore la création de bijoux.

GRATUIT – Tous publics – Accès libre sans réservation. Renseignements : 03 21 38 00 94

Samedi 9 mars, 15h (2h)
RENCONTRES :
15h : L’enseignement des femmes artistes… un droit chèrement acquis, par Catherine Gonnard
16h : Entre folklore et fleuret : l’œuvre médaillistique d’Ernesta Robert-Mérignac (1849-1933), par Katia Schaal

15h : L’enseignement des femmes artistes… un droit chèrement acquis.
A la fin du 19e siècle en France, des femmes artistes s’unissent pour exposer et lutter pour avoir le droit d’aller à l’école des Beaux-arts. D’autres vont découvrir la modernité dans des académies mais cela a un prix… Quelques-unes s’exercent auprès d’autres femmes. Pour toutes, il s’agit d’en faire profession.

Par Catherine Gonnard, membre de l’AICA, a co-écrit avec Élisabeth Lebovici Femmes artistes/artistes femmes. Paris, de 1880 à nos jours, paru en 2007, ouvrage pour lequel elle a regroupé une importante documentation sur les femmes artistes de la période 1900-1950. Elle a aussi écrit pour de nombreux catalogues d’expositions. Elle travaille à la valorisation scientifique à l’INA (Institut national de l’audiovisuel).

16h : Entre folklore et fleuret : l’œuvre médaillistique d’Ernesta Robert-Mérignac (1849-1933)
En dépit des difficultés inhérentes à la condition des femmes artistes, Ernesta Robert-Mérignac sut s’imposer dans le milieu de l’art de la médaille à partir des années 1910. Elle composa plusieurs séries métalliques inédites, dont ses contemporains retinrent Les plus belles coiffes de France (un ensemble de plaquettes figurant à l’avers un profil de femme en costume et coiffe à typicité régionale et au revers un paysage correspondant au terroir), Les belles attitudes de l’escrime (dont chacune fixe la perfection du geste enseigné par la dynastie de maitres d’armes qu’elle rejoint en épousant Émile Mérignac) et une série de Portraits démontrant son acuité à saisir la physionomie et le caractère de ses modèles. La notoriété de cette production arriva néanmoins tard au regard du complément de formation qu’elle demanda en 1905 à sa consœur Geneviève Granger et d’un premier contrat d’édition signé avec la Monnaie de Paris à l’âge de 58 ans. Malgré tout, l’ambition artistique d’Ernesta Robert-Mérignac fut aussi sincère qu’originale. Elle se compléta même d’une action féministe qui dépassa sa propre personne puisqu’elle s’activa dans la promotion des femmes artistes en présidant la société Les Unes.

Par Katia Schaal, Docteure en histoire de l’art contemporain. Ses travaux portent sur l’art de la médaille et ses rapports avec l’art de la sculpture aux XIXe et XXe siècles. Sa thèse de doctorat, intitulée La médaille de sculpteur, essor d’un genre à l’époque de la « médaillomanie » (1880-1920), s’est intéressée à la génération du renouveau de la médaille et à l’objet médaillistique en tant que support de création artistique en cherchant à saisir l’évolution de la nature de son relief à une époque de décloisonnement entre les arts. Chargée de l’inventaire et du récolement des collections au musée Carnavalet (2012-2014), puis chargée d’études et de recherche à l’INHA (2015-2019), elle a enseigné à l’Université catholique de l’Ouest (2019-2022), à l’École du Louvre (2020-2022) et est actuellement A.T.E.R. à l’Université de Poitiers.

GRATUIT – dès 15 ans – Sur réservation auprès du musée Sandelin : billetterie en ligne ou service accueil du musée

Dimanche 10 mars, 15h30 (2h)
BALADE MUSICALE : Représenter la femme

En compagnie d’une guide conférencière et d’une étudiante en histoire de l’art et études de genre, interrogez-vous sur la perception des femmes dans les œuvres du musée. De la Vierge aux sirènes en passant par la mère, l’épouse ou la prostituée, voyagez à travers les siècles en déconstruisant l’image de la femme véhiculée par les mécènes et les artistes. Le Trio Fah vous proposera notamment au gré de la balade une mise en lumière de compositrices dont Mel Bonis et Adrienne Albert.

GRATUIT – Dès 15 ans – Sur réservation auprès du musée Sandelin : billetterie en ligne ou service accueil du musée

Vous pouvez également contacter le service accueil :

Formulaire de contact / 03 21 38 00 94

Détails

Début :
8 mars, 17:00
Fin :
10 mars, 18:00
Prix :
Gratuit
Catégories d’Évènement:
, , , , , ,

Organisateur

Musées de Saint-Omer
Phone
03 21 38 00 94
Voir le site Organisateur

Lieu

Musée Sandelin
14 rue Carnot
Saint-Omer, 62500 France
+ Google Map
Phone
03 21 38 00 94